Suite à son annonce du mois de Mai 2015, Google a tenu sa parole. Il avait en fait promis de muscler son application pour lui permettre de fonctionner en mode hors ligne et de lui rajouter un certain nombre de fonctions. Actuellement, Google Maps concurrence directement, , les GPS traditionnels.

La nouvelle application de Google Maps est devenue capable de télécharger la carte dont on a besoin (Ville, Quartier, ou pays) sur notre smartphone ou notre tablette. Alors que auparavant, il fallait obligatoirement une connexion internet pour pouvoir se situer sur la carte.

 

Comment ça marche?

Pour qu'on puisse se positionner sur une carte, et pouvoir suivre notre déplacement dessus, il faut 3 éléments:

  1. Une carte bien élaborée et bien mise à jour, qui contient l'ensemble des rues et avenues d'une ville, avec la reconnaissance des passages interdits, de la vitesse limite pour chaque artère, bref, il faut une carte avec l'ensemble de la signalisation urbaine. Ceci est présent sur l'ensembles des cartes pour GPS.
  2. Un GPS de localisation, c'est une puce électronique, incorporée, de nos jours, sur la plupart des smartphones. Cette puce accède aux satellites GPS et reçoit en permanence la position exacte du smartphone, tablette ou autres. Ce signale est reçu sous forme de coordonnées X,Y.
  3. Un logiciel qui place ces coordonnées sur la carte et permet de calculer l'itinéraire qu'on lui demande.

Les GPS traditionnels pour voitures sont livrés à l'achat avec ces trois éléments. Quant à Google Maps, elle utilise la géolocalisation (GPS) du smartphone, et elle a besoin de sa carte des pays, villes etc...mais celle ci n'existe pas sur le smartphone. Ce dernier devait télécharger en permanence  la partie de la carte dont il a besoin via internet. Et donc sans internet Google Maps ne pouvait fonctionner ni comme carte à consulter ni comme GPS.
La nouveauté donc est la possibilité de télécharger la carte du pays que l'on désire sur notre mobile et on pourra dorénavant pouvoir utiliser Google Maps comme GPS même sans internet.
 
L'équipe ETCEINFO