Le multimilliardaire Eric Schmidt, ingénieur informatique de formation, avait été recruté en 2001 par les deux jeunes co-fondateurs de Google, qui cherchaient un homme d'expérience pour diriger l'entreprise. Il est devenu ainsi le PDG de Google pour une période de 10 ans, de 2001 à 2011, puis il a pris les fonctions de président du conseil d’administration, un titre conservé ensuite lors de la restructuration du groupe, qui a vu la naissance de l’entreprise Alphabet.

 

 

Notant qu’en 2015, la holding Alphabet a été créée pour chapeauter Google et d’autres filiales, consacrées à la santé (Verily), la conduite autonome (Waymo), ou l’intelligence artificielle (DeepMind).

Eric décide de quitter ses fonctions de président du conseil d’administration ce Janvier pour qu’il devient « conseiller technique sur la science et la technologie » et reste membre du conseil d’administration. Il veut également se consacrer à d'autres projets, notamment philanthropiques.

 

"Après 10 ans passés comme CEO et 7 comme président, j'ai hâte de me plonger dans la science moderne, la technologie et la philanthropie." a déclaré Eric Schmidt.

 

Cependant, le directeur général d’Alphabet, Larry Page, co-fondateur de Google, avec Sergey Brin en 1998, a déclaré :

« Depuis 2001, Eric nous apporte son expérience du monde de l’entreprise et son expertise en tant qu’ingénieur, ainsi que sa vision claire de l’avenir de la technologie »

« Dans la continuité de ses 17 ans au service de l’entreprise, il va désormais nous aider en tant que conseiller technique sur les sujets scientifiques et technologiques », a-t-il ajouté.

Les dirigeants d’Alphabet et de Google « pensent que le temps est venu pour qu’Alphabet évolue » vers cette transition.

 

Comme c’est le cas de plusieurs milliardaires américains, Eric Schmidt a créé avec sa femme la Schmidt Family Foundation en 2006, organisation caritative consacrée à des projets en faveur de la protection de l'environnement, et située en pleine Silicon Valley.

 

Selon le magazine « Forbes », sa fortune est évaluée à environ 14 Mds$ (environ 12,7 Mds€). Politiquement, il est proche du parti démocrate, en particulier de l’ancien président Barack Obama. Il a même participé « à titre personnel » à sa campagne victorieuse en 2008.