En 2013, les chercheurs de l’Université de Southampton ( Angleterre ) ont pu développer une technologie pour stocker des données sur du quartz à l’aide du laser.
En 2016, Mardi 16 Février cette même équipe à réussi à perfectionner le système et elle a réussi à écrire et à lire sur cette matière une quantité de 360 To soit 360 000 Go sans mauvaises surprises.
Cet exploit, a été réalisé en collaboration avec l’université technique d’Eindhoven (Pays-Bas). Cette technique consiste à graver sur du quartz avec du laser femtoseconde à impulsions ultracourtes. Les informations sont gravées en 5 dimensions.
En plus de la capacité extraordinaire, ces 360To de données sont stockées dans une pièce en quartz de la taille d’une pièce de monnaie. Quant on sait que actuellement, la plus grande capacité de stockage des cartes SD est de 128Go on se rend compte de l’importance de cette avancée technologique qui nous offre une capacité de presque 3000 fois plus importante.
Eternal 5D data storage : Ce n’est pas la seule surprise, il faudra noter que le quartz dispose d’une stabilité thermique exceptionnelle. De ce fait, les données stockées peuvent résister à une température qui dépasse les 1000 degrés Celsius. Les chercheurs ont dit que ces derniers peuvent rester intactes pendant 14 milliard d’années.
Une véritable avancée, qui pourrait donner de l’Energie aux entreprises BIG DATA dont le besoin en stockage ne cesse d’augmenter.
Comme test, les chercheurs affirment qu’ils ont déjà pu graver sur le disque certains documents tels que la Déclaration universelle des droits de l’homme, le traité d’optique d’Isaac Newton etc....
Suite à cette invention, le professeur Peter Kazansky de l’ORC a affirmé « qu’il est passionnant de penser que nous avons créé la technologie pour préserver des documents et des informations et les stocker dans l’espace pour les générations futures. Cette technologie peut sécuriser les dernières preuves de notre civilisation : tout ce que nous avons appris ne sera pas oublié ».
 
 Le processus de gravure sur du quartz:
L’équipe ETCEINFO